Un protocole a été mis en place pour la réouverture des marchés ouverts et couverts à partir du 19 mai 2021. Préfet de la région Hauts-de-France et du Nord

17 mai 2021 à 13h54 - 400 vues

Les marchés ouverts ou couverts sont autorisés à accueillir du public dans les conditions prévues par le présent protocole.

MESURES GENERALES

Un référent COVID

Un référent COVID en charge de la mise en œuvre des protocoles sanitaires est désigné par l’organisateur du marché afin d’être un interlocuteur privilégié en cas de contrôle ou d’investigation sanitaire par l’autorité sanitaire.

Une information sur les mesures et gestes barrières

L’organisateur du marché doit procéder à une information sur les mesures et gestes barrièresà respecter en continu et à l’explication de l’importance de ces mesures pour atténuer la diffusion du SARS-CoV-2. La capacité maximale de l’accueil des marchés couverts doit être affichée et visible depuis l’extérieur de ceux-ci. L’organisateur du marché, ouvert ou couvert, s’engage, en plus de cette information, à afficher à l’entrée du marché pour faciliter la régulation des flux, les éléments suivants :

  • rappel des consignes sanitaires, notamment en matière de distanciation physique et de port obligatoire du masque dès l’âge de 11 ans dans les marchés couverts (le port du masque reste recommandé pour les enfants de 6 à 10 ans) ;
  • rappel des types de masques autorisés et conformes aux normes sanitaires ;
  • conditions d’accès au marché ;
  • horaires d’ouverture et fermeture ;
  • heures d’affluence.
  • Eventuellement, les recommandations aux clients de venir avec leurs sacs pour éviter la manipulation des emballages ;
  • le cas échéant et lorsque cela est possible, une limitation du temps de présence souhaitable des clients dans le marché couvert .

L’organisateur du marché s’engage aussi au moyen d’un affichage à :

  • inviter les clients à télécharger Tous AntiCovid et encourager l’activation de l’application Tous AntiCovid lors de l’entrée dans le marché;
  • à défaut les informer de la possibilité de s’inscrire sur un registre lorsque l’organisateur du marché couvert en a mis un en place.

Mesures mises en œuvre afin de s’assurer du bon respect du protocole par les usagers ainsi que les risques encourus en cas de contrôle mettant en évidence des écarts répétés aux protocoles.

Les organisateurs des marchés et les commerces mettent en œuvre des mesures pour limiter le brassage de population, la densité de population devant les étals et le temps de contact avec des personnes potentiellement contaminées ainsi que garantir la ventilation des locaux (voir le détail dans les mesures particulières).

MESURES PARTICULIERES

Organisation du marché

L’implantation du marché peut être étendue afin de mieux séparer les commerces et étals.

Lorsque les risques de regroupements de plus de six sont importants, il peut être envisagé l’ouverture d’un étal sur deux, en alternance, pour répartir les stands enquinconce dans une même allée.

Afin d’éviter et de limiter les pics de fréquentation, il est possible d’étendre éventuellement les horaires, dans la limite des horaires autorisés par le couvre-feu.

L’information de la population concernant l’organisation du marché doit être assurée en amont par les maires (gazettes communales, internet, relais de la presse locale, etc.).

Il est recommandé aux autorités locales de prévoir le personnel nécessaire pour assurer le filtrage,la régulation de la fréquentation (entrée et sortie), le respect de la jauge et le respect des prescriptions sanitaires sur le marché. A l’entrée du marché, il est recommandé de:

  • vérifier le port du masque lorsqu’il est obligatoire et qu’il couvre bienle nez, la bouche et le menton;
  • mettre à disposition de chaque client du gelhydro-alcoolique.
  • En cas de risque de constitution d’une file d’attente àl’entrée, un marquage au sol est recommandé à l’extérieur en lien avec les autorités municipales, pour indiquer les lieux d’attente et faciliter le respect de la distanciation physique entre les clients.

A l’intérieur du marché, il est recommandé de :

  • définir un sens de circulation unique obligatoire à l’intérieur du marché.Lorsque cela est possible, une entrée distincte de la sortie doit être organisée et un marquage au sol doit être mis en place pour faciliter la compréhension du sens de circulation par le public et la distanciation physique. Un plan de circulation peut être affiché à l’entrée;
  • matérialiser au sol, devant chaque étal, des distances à respecter entre chaque client ou unité sociale.

Si besoin, il peut être installé des barrières Vauban pour matérialiser les cheminements d’accès (alternative possible avec des caisses à fruit etc).

Respect de la jaugeet port du masque

Dans les marchés couverts, la jauge est, jusqu’au 9 juin 2021 de 8 m2 par personne. Du 9 au 30 juin 2021, elle est fixée à 4m2 par personne.A compter du 30 juin 2021, la totalité des clients (sans autre restriction que celle applicable au titre de la réglementation ERP) pourra être accueillie, dans le respect des mesures barrières et de distanciation.

Dans les marchés ouverts, la jauge est de 4 m2 jusqu’au 30 juin 2021. A compter du 30 juin 2021, la totalité des clients pourra être accueillie, dans le respect des mesures barrières et de distanciation.

Le port du masque est obligatoire sur les marchés couverts à partir de l’âge de 11 ans et il est fortement recommandé dans les marchés ouverts. Le masque doit être un masque grand public filtration supérieure à 90% ou chirurgical, en parfaite intégrité et ne doivent pas comporter de valve. Il doit couvrir le nez, la bouche, et le menton en continu.Il est rappelé que, en dehors des cas où la réglementation en vigueur prescrit ces équipements pour protéger la santé des salariés, les masques FFP2/FFP3 sont prioritairement réservés aux professionnels médicaux, y compris les personnels en charge du dépistage.

Organisation des pratiques de vente et de distribution des denrées

Les principes suivants sont à retenir :

  • interdiction pour le client de toucher les produits (seul le commerçant doit servir les clients à l’aide d’ustensiles et de pinces à usage multiple dédiées);
  • favoriser les paiements sans contact et désinfecter régulièrement les claviers de paiement (nettoyage du terminal de paiement), les caisses et les plans de travail ;
  • installer des protections en plexiglas le cas échéant, ou un film polyéthylène pour l’ensemble des denrées ;

Les commerçants et leur personnel doivent respecter les mesures d’hygiène suivantes :

  • ne pas venir travailler s’ils sont symptomatiques ;
  • se désinfecter régulièrement les mains en réalisant une friction hydro alcoolique ;
  • porter des gants s’ils vendent des denrées alimentaires fraîches directement consommables sans cuisson ni lavage (pains, fromages, poulets ...) ;
  • afficher et veiller au respect des consignes par les salariés ;
  • si possible, dédier un salarié à l’encaissement (sans contact avec les produits alimentaires) ;
  • se désinfecter les mains systématiquement après avoir manipulé de l’argent.
  • encourager la mise en place d’un service de commande par les commerçants du marché (téléphone, mail, commande en ligne) avec préparation des commandes en amont pour restreindre le temps de présence sur le marc
  • privilégier le paiement sans contact.
  • Mettre à disposition du public un soluté hydro-alcoolique.

Les contrôles doivent vérifier que les commerçants et leur personnel disposent de solution hydro alcoolique pour la désinfection de leurs mains et font respecter les consignes de sécurité et les gestes barrière.

Diffusion et affichage des consignes de sécurité

Les informations suivantes doivent être portées à la connaissance des clients au moins à l’entrée et à la sortie du marché:

  • afficher les consignes sanitaires (mesures barrières, masques autorisés...) ;
  • informer de la nécessité de laver à l'eau potable les fruits et légumes avant toute consommation, de la nécessité de peler les fruits et légumes s’ils sont destinés à être consommés crus ;
  • informer de la nécessité de jeter les masque et mouchoirs usagés dans les poubelles (en l’absence de poubelles, préciser l’obligationde les emporter.) ;
  • respecter les distances de sécurité marquées au sol et le positionnement des barrières Vauban ;

Il peut aussi être envisagé de diffuser régulièrement, si possible et si besoin, les consignes de sécurité par mégaphone ou message préenregistré.

Des mesures renforcées de nettoyage et de ventilation

Un plan de nettoyage

Les commerces s'engagent à décliner un plan de service de nettoyage périodique avec suivi, assurant le nettoyage désinfectant systématique de toutes les surfaces, matériels et ustensiles sujets aux contacts corporels et susceptibles de pouvoir etre contaminés.

La ventilation des marchés couverts

Les organisateurs de marchés couverts s’engagent à:

  • aérer les locaux par une ventilation naturelle ou mécanique en état de marche (portes et/ou fenêtres ouvertes autant que possible, idéalement en permanence si les conditions le permettent et au minimum plusieurs minutes toutes les heures). Lorsque cela est possible, privilégier une ventilation du marché par deux points distincts;
  • favoriser la mesure du dioxyde de carbone (gaz carbonique CO2) dans l’air (indice ICONE de confinement): une mesure de CO2 supérieure à un seuil de 800 ppm doit conduire à agir en termes d’aération/renouvellement d’air et/ou de réduction du nombre de personnes admises dans le marché. Au-delà de 1000 ppm, l’évacuation du local doit être proposée le temps d’une aération suffisante pour retrouver des niveaux de CO2 inférieurs à 800 ppm. La mesure du CO2 dans l’air doit être effectuée à des endroits significatifs de la fréquentation et à des périodes de réelle fréquentation chargée.