Pénurie de médicaments, Guy Bricout, député de la 18ème circonscription du Nord, souhaite appeler l’attention du Ministre de la Santé

18 mai 2022 à 11h28 - 677 vues

Guy Bricout souhaite appeler l’attention du Ministre de la Santé sur les pénuries de médicaments qui se multiplient ces dernières années dans notre pays. Le dernier exemple en date étant celui du doliprane en gélule qui fait aujourd’hui défaut dans les pharmacies.

Le député aimerait connaitre très exactement les raisons pour lesquelles le laboratoire Sanofi connait des tensions sur ce médicament alors que la poursuite de la crise Covid, notamment, doublée des maladies hivernales, était largement prévisible.

D’autant plus que cette pénurie est symptomatique d’une situation inquiétante et bien plus globale de mauvaise gestion de la production et des stocks qui va galopant ces dernières décennies.

En effet les pénuries de médicaments se sont multipliées, en France et en Europe, et concernent un panel de traitements pourtant primordiaux : anti-inflammatoires, anti-infectieux et anti-cancéreux notamment.

Ainsi les signalements de ruptures de stock de médicaments ou de risques de ruptures auprès de l’Agence nationale de sécurité du médicament n’ont cessé d’augmenter considérablement ces dernières années.

A ce sujet le député aimerait connaitre le premier bilan que l’on peut dresser, un an après son ouverture, de la plateforme « Trustmed », plateforme en ligne de déclaration des risques de rupture ou de rupture de stock des médicaments d’intérêt thérapeutique majeur (MITM).

Plus largement, face aux dangers que de telles ruptures font prendre à nos capacités de soins, notamment dans le traitement de maladies comme le cancer, le député aimerait savoir si le gouvernement compte prioriser cette question dans les prochains mois et le cas échéant quelles actions il pense mettre en œuvre pour mettre fin, rapidement et sur le long terme, à ces situations alarmantes.

Le député demande également quelles suites exactes il compte accorder aux préconisations du récent rapport d’expertise de l’inspection générale des affaires sociales (IGAS) sur les vulnérabilités d’approvisionnement en produits de santé.