Covid-19 : un cinquième vaccin autorisé en France, celui de Novavax, annonce la HAS

14 janvier 2022 à 16h59 - 186 vues

Les quatre premiers vaccins contre le Covid-19 utilisés dans le pays sont ceux développés par les sociétés Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Janssen.

Ce vendredi 14 janvier, la Haute Autorité de santé a approuvé le vaccin de la société américaine Novavax, basé sur une technologie classique.

Dans un communiqué de presse, la HAS a en effet indiqué que ce vaccin et celui de Janssen, qui est déjà disponible pour les plus de 55 ans, représentaient "une alternative utile" pour les personnes réticentes à se faire injecter les vaccins à ARN messager, à savoir ceux de Pfizer et Moderna. 

Après les deux vaccins à ARN messager et les deux autres vaccins à technologie classique, ceux de Janssen et Astrazeneca, Nuvaxovid® de Novavax est donc le 5eme vaccin contre le Covid à être autorisé dans le pays. 

Compléter la couverture vaccinale

"Si la Haute Autorité de santé recommande de privilégier les vaccins à ARNm en primo-vaccination et en rappel, le contexte épidémique, caractérisé par une nouvelle vague d’infections et la très forte progression du variant Omicron, rend indispensable de compléter la couverture pour la primo-vaccination et d’accélérer la campagne de rappel, y compris chez les personnes réticentes face aux vaccins à ARNm ou celles qui ont connu un évènement indésirable grave après une première injection", précise la HAS.

Un vaccin à protéine recombinante

Concernant les caractéristiques de ce nouveau vaccin, la Haute Autorité de santé ajoute que "Nuvaxovid® est basé sur une technologie différente des vaccins actuellement disponibles".

"Il s'agit d'un vaccin à protéine recombinante qui utilise la protéine Spike du SARS-CoV-2 associée à un adjuvant. Ces deux composants vont favoriser la réponse immunitaire des lymphocytes B et T contre la protéine Spike, et stimuler la production d'anticorps neutralisants."

"Cette technologie a fait la preuve de son efficacité et de sa sécurité dans la production d'autres vaccins utilisés de longue date", conclut la HAS. Le communiqué précise que "le Nuvaxovid® représente un outil supplémentaire et peut être utilisé chez les personnes âgées de plus de 18  ans qui n'ont reçu aucun vaccin contre la Covid-19".