Point de situation au 19 novembre 2020 au Centre Hospitalier de Cambrai

19 novembre 2020 à 19h05 - 381 vues

Point de situation relatif au secteur sanitaire :

Concernant la filière COVID-19 au sein des services de soins :

 - 6 patients sont hospitalisés en réanimation

 - 31 patients sont hospitalisés dans les autres services de l'hôpital

- En moyenne, 3 à 5 patients se présentent chaque jour aux urgences pour une prise en charge dans la filière COVID-19.

Point de situation relatif aux secteurs médico-sociaux et personnes âgées :

A la suite de la découverte de cas isolés dans les EHPAD Godeliez-Bolvin et Pavillon Saint-Julien, des campagnes massives de dépistage ont été menées dans ces deux structures depuis deux semaines.

89 résidents ont été testés positifs au SARS-COV2 ces deux dernières semaines.

Une grande majorité de ces résidents est asymtomatique ou présente peu de symptômes; seuls quelques résidents ont eu besoin d’une hospitalisation. Chacun bénéficie des soins adaptés à son état de santé, au sein de son lieu de résidence.

Le dépistage massif a permis la mise en œuvre de la stratégie nationale « tracer, dépister, isoler ». L'ensemble des recommandations sanitaires sont scrupuleusement mises en œuvre. D'autres dépistages de contrôle sont programmés dans les jours à venir.

La situation est maîtrisée.

Le personnel de ces structures effectue un travail remarquable et a permis d’endiguer rapidement la situation.

Des partenariats effectifs et efficaces avec les acteurs publics et privés de la zone de proximité Cambrésis-Catésis (arrondissement)

Les acteurs privés et publics de l'arrondissement travaillent de concert pour prendre en charge les patients COVID-19 et non COVID :

- La clinique Sainte-Marie avec une unité de médecine COVID-19 et unité de surveillance continue non-COVID,

- Le centre hospitalier de Le Cateau avec une unité de surveillance continue COVID et NON COVID, - La clinique Saint-Roch pour les soins de suite et réadaptation.

Ces partenariats efficaces qui permettent au patient d’être hospitalisé au plus près de son domicile, sont un facteur de réussite de la gestion de cette 2° phase épidémique.