La région Hauts-de-France vous offre la moitié de l’abonnement TER de décembre

23 octobre 2018 - 219 vues

Une réduction pour les étudiants et les travailleurs qui se déplacent régulièrement en train…

- La région Hauts-de-France offre 50 % du coût de l’abonnement TER pour décembre.

- Cette mesure concerne les travailleurs et les étudiants.

- Une offre pour récupérer les déçus du transport ferroviaire après les grèves.

« Opération reconquête ». Lors de la dernière séance plénière du Conseil régional des Hauts-de-France, le 18 octobre, une délibération a été votée pour faire bénéficier les usagers du TER d’une substantielle réduction sur leur abonnement. Derrière ce geste, il y a deux messages.

Concrètement, les étudiants et les salariés utilisant quotidiennement les TER ne devront pas débourser beaucoup d’argent pour renouveler leur abonnement au mois de décembre. Le Conseil régional va en effet prendre en charge la moitié du coût de l’abonnement travail et de l’abonnement étudiant.

Pour le salarié, cela reviendra même à ne pas lâcher un centime dans le cas où, grâce à la Prime transport, l’employeur prendrait déjà en charge l’autre moitié du prix de l’abonnement. Pour les étudiants boursiers, la question ne se pose pas puisqu’ils ne payent pas. Les autres devront tout de même s’acquitter des 50 % restants.

Récupérer ceux qui ont abandonné le train

Ce geste, la Région ne le fait pas que pour vos beaux yeux. Il découle de la grève des cheminots qui a fortement perturbé le transport ferroviaire entre les mois d’avril et de juin 2018. Avec le recul, les services de la région ont pu constater une baisse de 30 % des recettes des TER « du fait de la grève ». Ces usagers qui ont abandonné le train au profit d’autres moyens de transport, la région souhaite les remettre dans des TER. D’où l’opération commerciale.

Pour les Hauts-de-France, cela représente une somme conséquente de quatre millions d’euros. Pour autant, cet argent ne va pas sortir directement des caisses. Il s’agit d’un manque à gagner sur les recettes. Manque à gagner que la région estime compensé par les réductions sur les charges et indemnités versées par la SNCF suite à la grève. Une opération blanche pour le Conseil régional, un peu moins pour le transporteur ferroviaire.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article